Agri-Business


        Madagascar reste jusqu’à ce jour connue pour sa biodiversité exceptionnelle, son écosystème varié et sa population accueillante. De ce fait, le tourisme continue de connaitre un essor considérable en tant que créneau-levier pour les opérateurs économiques, et la région Nord de la Grande-Ile possède un grand potentiel de développement. Avec plus de 300 000 touristes ayant visité le pays en 2016 et une prévision de 500 000 touristes par an d’ici 2020, le tourisme est l’une des plus importantes activités économiques et première source de devises du pays.

Tourisme balnéaire

        Madagascar est connue à l’échelle internationale pour ses plages de rêve et ses paysages idylliques. Aussi, le tourisme balnéaire est le plus répandu à ce jour car la Grande ile est devenue l’une des destinations phares des amoureux de la mer. Les plages de sable fin et les sites exceptionnels que l’on retrouve plus particulièrement dans la région Nord avec Nosy-Be et ses iles sœurs ou Diego la deuxième plus belle baie du monde marquent depuis maintenant quelques années les esprits et continue d’attirer en masse.

Tourisme senior

        Le marché du tourisme des seniors est un enjeu économique considérable du fait de la croissance démographique de cette catégories de touristes qui se caractérise par des moyens financiers conséquents et une grande disponibilité.

La nouvelle génération seniors est attirée par les sorties et les voyages. C’est une clientèle jeune de cœur qui ne demande qu’à être éblouie par des sites d’exceptions et des progrès innovants.

Tourisme familial

        Le tourisme familial implique l’unité familiale et sa participation à diverses formes d’activités touristiques. En effet, dans le cadre du tourisme familial dont il est question ici, la famille comprend une ou plusieurs personnes de n’importe quel âge accompagnée(s) d’au moins un enfant âgé de 18 ans et moins mais s’étend aussi aux grands-parents, tantes, oncles et autres membres de la famille.

Les visages du tourisme familial sont multiples et varient selon le type de famille mais de manière générale, tous les membres de la famille participent au processus décisionnel et souhaitent trouver leur compte dans le voyage à venir. La famille doit par conséquent être considérée comme étant une unité de voyageurs.

Les vacances en famille sont perçues comme des occasions de passer du « temps de qualité en famille » tout en partant à l’aventure ou à la découverte de choses nouvelles qui assurerons le bonheur et la solidarité de la famille, loin des distractions de la vie quotidienne d’où l’intérêt pour les opérateurs touristiques de développer des activités et concepts attractifs car la clientèle ainsi que le potentiel sont bien présents et n’attendent que nous.

Tourisme culturel

        Le tourisme culturel se concentre sur les parcs naturels mais aussi les sites historiques de Madagascar puisque l’histoire de Madagascar est gravé dans le paysage et attire les autres cultures, ainsi les touristes de passage ne manquent pas de visiter les vestiges du passé de la royauté malgache ainsi que la particularité des différentes ethnies qui la compose.

Tourisme durable

        La région Nord de Madagascar présente une forte capacité d’accueil pour les projets à vocation communautaires qui pourrait contribuer de manière durable et réelle à l’environnement et au développement des populations d’accueil. 

Tourisme vert

        La Grande Ile abrite de nombreuses et différentes espèces autant animales que végétales dont le taux d’endémicité est unique puisqu’elle représente 80 % des espèces uniques au monde.

Nous pouvons citer les différentes espèces de lémuriens pour la faune et le baobab pour la flore.

La Région DIANA avec ses paysages, son haut potentiel agro-écologique et ses sites d’intérêt majeur et la région SAVA en plus de son statut reconnu de capitale de la Vanille bénéficie de nombreux espaces protégés tels que le parc national de Marojejy, la réserve spéciale d'Anjanaharibe-Sud, le corridor de Betaolana. En effet,lLa SAVA concentre plus de 70% de la forêt primaire de l’île ce qui offre un aperçu du potentiel touristique de la partie haute de la Grande Ile.

Tourisme sportif

        Le tourisme sportif se développe également grâce aux potentiels de certains sites tels que Fort-Dauphin réputée pour son site de surf, mais aussi Antsiranana ou de nombreux amoureux de sports nautiques tels que le kitesurf, le windsurf et le stand-up paddle se donnent régulièrement rendez-vous. La saison annuelle de vent a lieu de fin mars à fin novembre et se retrouve parmi les plus longues et les plus fortes au monde.
Le Tourisme Durable
Le Tourisme Durable
Le Tourisme Durable