Agri-Business

La ZES : zone aéroportuaire

A son actif, Madagascar a signé des accords bilatéraux avec de nombreux pays dont le projet « Open Sky », projet qui permet l’ouverture du ciel aérien soit un libre accès au ciel malgache pour toutes les compagnies aériennes. L’Afrique représente ainsi un terrain d’opportunités unique pour l’exploitation aérienne.

En conséquence, le projet d’aménagement de l’aéroport d’Andrakaka est plus que légitime et contribuera notamment à promouvoir la ville de Diego-Surarez en tant que vitrine économique de Madagascar pour la relance économique des régions du Nord.

Construit par la Royal Navy Britannique en 1942, l’aéroport d’Andrakaka possède une piste de 2600 mètres de long et 44 mètres de large. La zone se situe à environ 1000 km de l’aéroport international d’Ivato, et sur l’itinéraire des vols longs courriers avec l’Europe il permet une escale facilitée sur la zone ZES en seulement 2 heures de voyage.

Aménagé en double piste d’envol (parallèles ou croisées), ce sera un hub aéroportuaire international avec une capacité d’accueil de gros aéronefs tels que l’Airbus A380-900 ER, les Boeings 747-400 et B767-400 ER. La capacité d’accueil de l’aérogare est de 472 248 m2 soit 20 000 passagers en heure de pointe ce qui lui confère également la capacité indiscutable de recevoir des avions privés. Prévu être doté d’un aéroport avec parking d’avion gros porteurs possédant 38 postes de stationnement et 10 postes pour le parking d’avions cargo, l’infrastructure pourrait accueillir 120 mouvements d’avions.

La construction d’un tel aéroport qui plus est localisé dans un espace ou les règles sont plus favorables, représenterait pour les investisseurs un levier moteur pour tout secteur porteur de projet ambitieux dans la zone Nord .Enfin, la zone aéroportuaire est un maillon essentiel dans la reconfiguration du mode de transport dans cette région de la Grande-Ile autant qu’il représente une avancée importante dans la mise en place et dans l’effectivité de la ZES.

Carte ZES
Carte ZES